topblog Ivoire blogs

10 avril 2011

Vers la monnaie electronique

flèche rouge.JPGLa fermeture des banques depuis quelques semaines en Côte d'Ivoire m'a fait réfléchir à l'avenir du commerce dans notre pays.

C'est sur, cette crise aussi passera, mais après, quelles seront nos attitudes?

J'ai toujours été un fervent réfractaire aux cartes de débit des banques. Pourquoi avoir une carte de retrait? Pourquoi aller au guichet automatique quand on peut aller directement à la banque, traiter, discuter et échanger avec des humains ?

guichet.jpgc'est vrai que les humains se trompent, mais au moins ils ont la capacité de le reconnaître. Quant au distributeur automatique de billets, il peut comptabiliser 3 retraits alors que tu n'en as fait qu'1 seul ou "avaler" ta carte sans te donner de raisons et sans que tu puisses réagir, et il faut encore un homme par derrière pour vérifier qu'il fait bien son boulot.

Mais hélas! Quand les banques ont fermé sans prévenir, il n'y avait plus personne à qui parler. Pas moyen de faire de retraits pour tous ceux (comme moi) qui n'avaient pas de cartes de retrait! Et ça, ça fait mal.

Nous sommes retournés illico à l'age du "troc", où l'on échange billets de banque contre vivres et nourritures.

Et ce modèle à depuis longtemps montré ses limites. Transporter des liasses de billets sur soi est non seulement fatigant mais risqué. Aujourd'hui où une simple carte magnétique suffit pour transporter et voyager avec ses millions en toute sécurité, nous sommes encore en train d'échanger des billets, au supermarché, à la pharmacie, à la boutique...

Ce qui sera l'avenir du commerce à mon humble avis

cadena-carte.jpgLes opérateurs mobiles ont déjà tracé la voie. Plus besoin d'avoir une recharge physique, tout se passe par transfert!

Et à mon humble avis, cela va se généraliser. Pour la continuité du business et la stabilité de l'economie, je crois que les solutions de paiements virtuels vont se développer. Pourquoi?

Si j'ai une puce sur laquelle j'ai 2/3 de mon argent, et qui me permet de faire tous mes achats chez tous les marchands, par simple "transfert", si jamais la banque venait à fermer ou pas, je reste serein.

Mais mieux, si mon argent n'est pas stocké à la banque, mais plutôt chez un opérateur mobile, qui continue ses activités, que les banques ferment ou pas, je serais encore plus serein ! Et les opérateurs mobiles ont déjà démontré la robustesse de leurs systèmes de facturation des transferts, et aussi ont justifié leur solidité financière et la continuité de leurs opérations, crise ou pas crise.

C'est pourquoi je pense que les solutions de transferts d'argent "Orange Money de Orange CI" et "MTN Money de MTN.CI" ont de beaux jours devant elles après cette crise.
mtn money.JPGorange_money.jpg






.
A condition de lever ce frein majeur: devoir trouver une agence OUVERTE pour réaliser une partie des opérations.

La semaine dernière je voulais envoyer de l'argent à ma petite soeur restée à Yamoussoukro. Il y avait bien un agent orange money près d'elle disposé à recevoir la transaction, mais pas d'agences Orange.ci ouvertes à Abidjan (du fait de la crise). Si ce frein est levé, je pense que beaucoup de personnes auront recours à cette solution de transfert d'argent sécurisé.

Tout ça s'est bien, mais qu'est ce que tu y gagnes? (WIIFM)

Nous allons regarder la situation sur 3 axes: en tant que chercheur d'emploi, en tant qu'individu qui a un compte bancaire, et en tant qu'opérateur économique

1. En tant que chercheur d'emploi

Tu as 2 opportunités:

- soit te positionner comme un agent distributeur chez qui ces opérations de transfert d'argent pourront se faire (et généralement dans ce domaine les premiers sont les premiers)
- soit acquérir l'expertise nécessaire en la matière, pour te faire embaucher comme project manager ou consultant ou simplement agent de déploiement de ces solutions

2. En tant qu'individu qui a un compte bancaire

Ma première résolution dès l'ouverture des banques est d'acquérir une carte magnétique de débit (pour faire les retraits sans passer à la caisse).
La deuxième est de Virer 2/3 de mon argent sur une carte magnétique VISA (que je vais garder sous mon matelas)
La troisième est de virer 1/4 de l'argent sur une solution de paiement électronique (Orange ou MTN Money)

Tu devrais y songer aussi

3. En tant qu'opérateur économique

Diversification des moyens de paiements !!!

si tu ne fonctionnait qu'à l'espèce, ajoutes y aussi les solutions de paiements électroniques (via les TPE et les opérateurs mobiles). De sorte que même à cours de billets de banque, ton business continue.

Il serait aussi important de songer à y ajouter une boutique en ligne, avec les solutions de paiements en ligne robustes comme VISA, Mastercard et autres

En conclusion

Le système bancaire classique ivoirien nous a montré sa fébrilité. Il est donc nécessaire de s'adapter, mais mieux, d'anticiper les trends et les tendances à venir, afin de garder toujours une longueur d'avance.


Quel est ton avis? Penses-tu que nous devons aller vers ces solutions de paiements "extra-bancaires" ?
Si tu as des questions, ou si tu souhaites ajouter ta contribution, n'hésites pas à laisser un commentaire.

Vincent