topblog Ivoire blogs

11 août 2010

Mais et si on me vole mon idée?

Flèche Rouge.JPGJ'ai discuté récemment avec 2 personnes pour qui j'ai beaucoup de respect. Des créateurs d'entreprise dans l'ame.

Nous discutions gentillement et je me suis rendu compte que tous les deux, ils avaient perdu entre 2 et 5 ans avant de lancer leur business, parce qu'ils se disaient " Mais et si on me vole mon idée? "

Voilà une question bien pertinente qui freine la grande majorité des entrepreneurs qui ne veulent pas faire comme tout le monde.

stock-photo-dollar-gear-push-7619692.jpgLa réalité c'est qu'ils ont cette idée géniale, à laquelle personne n'avait jamais pensé, qu'ils exposent seulement dans le secret de leur salon, en compagnie de personnes dignes de foi
"J'ai cette idée géniale, mais si je l'expose, des gens qui ont plus de moyens financiers que moi vont s'en saisir, et me voler mon projet..."

Vous revenez 4 ou 5 ans plus tard, et ces personnes n'ont pas progressé d'un centimètre.

4 ou 5 années perdues à protéger quoi ???? RIEN DU TOUT

La question m'a longtemps intriguée, et j'ai fait le contraire de cette pensée commune (oui il m'arrive de faire le contraire des idées reçues)

Lorsque j'ai commencé à partager à tout le monde autour de moi (anciens amis comme nouvelles rencontres) les idées que je croyais être le seul à détenir, quelle ne fut ma surprise de constater que... certains y avaient pensé aussi !!!

J'ai continué à partager mes meilleurs idées et là je me suis rendu compte que j'étais simplement quelqu'un qui percevait comme d'autres des idées d'entreprises rentables avec quelques variations dans la façon de les mettre en oeuvre.

Mais la grande différence, c'est qu'eux se contentait d'y songer, pendant que moi je passais à l'action.

stock-photo-directions-7350970.jpg
Aujourd'hui à la question "Mais et si on me vole mon idée ?" je réponds simplement

1. Personne ne te volera ton idée (parce qu'elle n'a pas germée que dans ton seul esprit)
2. Ton idée a une légère variation que personne d'autre sur terre n'a (donc personne ne peut te voler cela)
3. Tu as une passion et une conviction que celui qui tenterait de faire comme toi n'a pas, il peut démarrer avant toi, mais abandonnera s'il n'a pas des revenus rapides, tandis que toi, tu persévereras, que ça marche ou pas la première année, tu persévereras jusqu'au succès ! Pourquoi? Parce que c'est ton idée!


Combien d'années vas-tu encore perdre à te demander "et si on me vole mon idée" ???

Visite souvent http://boulorapide.ivoire-blog.com/ (le site sur lequel je partage mes meilleures idées, gratuitement)

Participe à la conversation. Qu'est ce que tu en penses? Faut-il partager gratuitement ses meilleures idées ??
Laisse un commentaire

Commentaires

astucieuse comme trouvaille mais la question que je me pose c'est comment passer à l'action sans les "fameux" MOYENS.
je me le demande?
Tu sais cher vincent moi j'ai une, mieux des idées à rentabiliser mais freiner par les mêmes MOYENS
loin d'être un péssimiste je suis réaliste et idéaliste (entendre FOI) alors j'espère que tu me comprend et je suis toujours requinqué après t'avoir lu
merci pour tous et à bientôt

Écrit par : Patrick | 11 août 2010

C'est super cet encouragement. Ces dernieres semaines je fais des reflexions qui me libèrent de plus en plus de ce genre de crainte.

Tant pis si quelqu'un vole l'idée, je trouve que c'est un peu plus compliqué s'il devance dans le plan d'action. ça rallonge le travail entrepreneurial. Il y'a bien plusieurs témoignages des gens qui ont vu leur projet exécuté en solo par le financier qu'elles avaient approché, ou l'organisateur d'un concours auquel elles ont participé. Mais comme vous le dites, si ce n'est pas sa passion il ne fera pas long feu face aux difficultés.

Écrit par : euclide | 11 août 2010

-------------------------
Salut Patrick,

tu commets l'erreur que 95% des futurs créateurs commètent. tu sais laquelle ?

Tu regardes un immeuble de 20 étages, et tu te dis kil a fallu des centaines de millions pour le construire. Vrai ??

Faux!!!!

Il a juste fallu le prix de la 1ère brique, puis de la seconde, puis de la 3e, etc

Ton idée, quelle qu'elle soit, ne nécessite pas "LES MOYENS" dont tu parles, et qui te freinent. Ton idée a besoin d'un premier investissement d'un montant ridicule (peut etre 5000 F), puis d'un second investissement ridicule, etc etc.

Lorsque ton ouvrage sera terminé, il aura peut être couté des millions, mais pour démarrer, tu n'as pas besoin de ça!

Tu me diras, c'est faux, pour mettre la fondation d'un immeuble, il te faut au moins 2 millions !

Oui il faut 2 millions, mais ces 2 millions, c'est un centimètre carré de béton après l'autre, et un centimètre carré de béton, ça ne coute pas 2 millions, ça coute 300 F peut être. Tu ajoutes ces 300 F à d'autres 300 F pendant 6 mois, et un matin, tu fais débarquer tout le nécessaire.

Les gens qui passent diront "ce monsieur a du fric". En réalité, tu as le meme argent qu'eux, mais ils ne le savent pas!

-------------------
Si tu fais l'erreur de te comparer à quelqu'un (et en particulier au Libanais)qui peuvent construire en un temps record, tu auras mal au coeur et tu ne feras rien!

Se comparer aux autres ne sert à rien. Le vrai challenge, c'est d'atteindre le maximum de ton potentiel.

-----------------------------------------------------

Écrit par : Boulorapide_le Boss | 11 août 2010

Merci Vincent pour ces idées que tu nous fais partager. Je partage le point de vue de Patrick car sans les fameux moyens, on ne peut réaliser son projet. De plus, avoir un prêt bancaire exige certaines conditions que tous ne peuvent remplir. Alors que faire?

Écrit par : Macaire | 12 août 2010

Votre article est très pertinent ; je suis d’accord avec le fait de partager ses meilleures idées cependant je pense qu’il faut savoir a qui les confier. Etre entrepreneur signifie également s’entourer de personnes qui ont une vision des choses différentes de la notre. Donc oui pour partager mais seulement avec des gens qui pourront aider à améliorer le projet sinon a quoi bon ??? Car le risque de voir son idée volée est belle et bien présent, ce qui signifie une longueur d’avance pour le concurrent malhonnête, une clientèle déjà acquise et probablement loyale et une grande part du marché.


A mon avis le problème que vous exposer a deux volets, l’un est bien sur de voir son idée volée mais le deuxième qui mérite également d’être souligné est le manque d’action concrète menant a la réalisation de son projet. Car si l’on ne prend aucune action alors l’idée restera toujours idée et à aucun moment ne deviendra réalité. Je pense quand même qu’en 5 ans on peut avoir mis de coté de l’argent pour réaliser son rêve à part si bien sur s’il faut des milliards ce qui n’est pas le cas pour la plus part des PME. Car oui c’est difficile de faire confiance à des investisseurs ou de trouver d’autres moyens pour financer son projet, alors pourquoi ne pas avoir recours au financement personnel quitte a travaillé sur des petits projets pour acquérir ses propres moyens.

Écrit par : Timy Yassine | 13 septembre 2010

-----------------------------------------------------------
Bonjour Yassine,

merci pour ta brillante intervention. D'accord avec toi sur la nécessité de commencer par de petits projets pour autofinancer un projet plus grand.

Cependant je ne pense pas qu'il soit possible de voler une IDEE.

On peut voler une invention, on peut voler un rythme, on peut voler une partition de musique, on peut voler les plans d'un nouveau véhicule, mais je suis désolé, on ne peut pas voler une IDEE.
-------------------------------------------------------------

Écrit par : Boulorapide_le Boss | 20 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.